Monde – La désertification des sols touche 250 millions de personnes

© Gettyimages

La Convention pour la lutte contre la désertification a profité de la COP tenue début septembre en Inde pour rappeler l’urgence de lutter contre la désertification. Faisant écho au rapport du GIEC sur l’utilisation des sols et la sécurité alimentaire, celle-ci rappelle qu’un tiers des terres du globe sont en cours de désertification à cause de l’intervention humaine et du changement climatique. Conséquence de la déforestation, de l’utilisation abusive d’engrais chimiques et de la surexploitation agricole, cette désertification pourrait entraîner la migration de 50 millions à 700 millions de ruraux d’ici à 2050, les premières victimes étant les plus pauvres.
Si l’Afrique est la première concernée, un gros tiers des États-Unis est également menacé par la désertification, ainsi qu’un quart de l’Amérique latine et un cinquième de l’Espagne.
L’Inde, qui prend la présidence de la Convention pour deux ans, est particulièrement touchée par le phénomène avec un tiers de ses terres en zone aride ou semi-aride, et presque autant en phase de désertification. Celle-ci doit notamment affronter un abus de produits chimiques ainsi qu’un excès de pompage de ses nappes phréatiques, directement lié aux sécheresses désormais récurrentes en Inde.
Pour en savoir plus :
Inde : une COP en terre aride – Libération le 1er septembre 2019

Leave a Reply