Le Sénat tire la sonnette d’alarme quant aux capacités d’adaptation de la France au dérèglement climatique d’ici 2050 – France

Crédit photo : © Getty Images

Sécheresses des sols de plus en plus longues et submersions marines plus fréquentes, la France n’échappe pas au choc climatique. Dans leur rapport, paru mi-mai 2019, les sénateurs mandatés pour évaluer les capacités françaises à faire face sont formels : l’urgence est là mais la France n’est pas préparée. Si les sénateurs avancent plus d’une trentaine de propositions pour enclencher une véritable mutation de la société, ils martèlent surtout la nécessité de prendre en compte deux stratégies complémentaires que sont « éviter l’ingérable » et « gérer l’inévitable ». En clair, luttons en amont et en aval : pensons atténuation des phénomènes, pour limiter les causes du réchauffement climatique, mais aussi adaptation aux conséquences, pour atténuer les impacts inéluctables.

Pour en savoir plus :
Le rapport du SénatUn décryptage du rapport par Le Monde le 16 Mai 2019

Leave a Reply