Fermer

Contribuez à l’édition 2022 du symposium de l’UNOOSA

Publié le 09/05/2022
Le Bureau des affaires spatiales des Nations Unies (UNOOSA) organisera du 13 au 15 septembre 2022 une conférence virtuelle « L’espace au service de l’action climatique ». Au sein du SCO, les exemples ne manquent pas pour illustrer l’usage des données satellitaires en faveur de l’adaptation au changement climatique : inscrivez-vous et proposez vos contributions avant le 30 juin 2022 !

Chaque année depuis 1994, le Symposium ONU/Australie organisé par l’UNOOSA, le Bureau des affaires spatiales des Nations Unies, se propose de couvrir une grande diversité de thèmes, de la coopération spatiale internationale à l’utilisation de l’espace pour le développement durable, permettant le dialogue entre des groupes très différents, du secteur académique aux entités privées.

Après une édition 2021 centrée sur les applications spatiales pour la sécurité alimentaire, l’édition 2022 se focalise sur « L’espace au service de l’action climatique : retours d’expériences et des meilleures pratiques pour l’adaptation et l’atténuation des effets du changement climatique ». Ainsi il s’agira de mettre en avant des initiatives concrètes qui parviennent à mobiliser les connaissances et les méthodes issues du spatial pour contribuer activement à l’adaptation et à l’atténuation du changement climatique.

Contribuez au programme

Le programme, articulé autour de conférences thématiques, de tables rondes, de présentations spécifiques et de pitches de projets, est actuellement en cours d’élaboration et est ouvert aux contributions, sur trois thèmes différents :

  • Des études de cas, au niveau national, sur l’utilisation de données spatiales pour l’adaptation à la crise climatique ;
  • Des exemples récents et innovants d’utilisation d’applications spatiales pour atténuer la contribution des principaux secteurs responsables de la crise climatique, précisément le transport, la production d’énergie ou l’alimentation ;
  • Des changements d’ingénierie visant à réduire l’impact des activités spatiales à la crise climatique.

Vous pouvez :