Fermer

Le double effet SAC

Publié le 12/03/2021
Devant le succès du premier appel à projets international, le SCO a décidé de créer des comités d’accélération baptisés SAC, SCO acceleration Committees. Objectif : établir, autour des projets les plus prometteurs, un lien entre les acteurs locaux pour commencer à écrire l’histoire des SCO nationaux.

Le SCO est une fabrique de projets mis en œuvre par des antennes SCO locales ou nationales afin de se positionner au plus près des territoires, à la bonne échelle et avec le bon niveau d’interlocuteurs projet. Créer un SCO local nécessite donc une conjonction positive de l’agenda politique local, de la présence d’acteurs institutionnels, scientifiques et économiques impliqués dans les questions des impacts du changement climatique.

Si le premier appel à projets international a reçu près de 40 réponses, la plupart d’entre elles manquent de maturité et/ou n’intègrent pas suffisamment les critères SCO (répondre expressément à un besoin, évoluer en outil opérationnel en 18 à 24 mois, permettre la duplication sur d’autres territoires...). Le 5e comité de pilotage international a donc proposé de faire d’une pierre deux coups : créer des comités d’accélération (SAC) pour consolider certains projets vers une labellisation tout en amorçant la structuration des SCO locaux/nationaux, pilotés par les pays signataires correspondants.

Ces SAC ont vocation à accueillir certains représentants du SCO International, dont ceux qui ont une relation privilégiée avec le pays en question (comme le SCO France accompagne le SAC Gabon), pour apporter leurs conseils, ou bien des spécialistes de certaines questions, le tout sous responsabilité du pays pilote. Les projets orphelins peuvent faire l’objet d’un accompagnement spécifique du comité de labélisation, mais lorsqu’ils sont proches de la zone géographique d’un membre du SCO, ils peuvent intégrer le pool de projets du SAC correspondant : c’est le cas d’un projet guatemalien qui devrait être repris par le SAC Mexique.

Au lendemain du 5° Comité de Pilotage, déjà 5 SAC sont dans les starting blocks : Maroc, Mexique, Inde, Gabon et Chine.

Skate à boosters © Getty