Fermer

ARBOCARTO-v2 France Métropolitaine

ARBOCARTO V2 est une application destinée initialement aux acteurs de la santé, permettant de cibler les lieux où un risque d'abondance de moustiques, vecteurs d’arboviroses humaines, est très élevé, afin d'orienter les actions de mobilisation sociale de lutte anti vectorielle et d’ajuster les actions des équipes terrain aux quartiers à risque.

PRÉSENTATION

Les moustiques Aedes (Ae. albopictus et Ae. aegypti) sont vecteurs d’agents pathogènes responsables de maladies comme le chickungunya, la dengue et le zika. Ce sont des moustiques urbains, diurnes et particulièrement nuisants en début et fin de journée. La femelle moustique pique l’Homme préférentiellement, ayant besoin d’un repas de sang pour la maturation de ses œufs, avant de les pondre sur une partie sèche de réceptacles (généralement petits, naturels ou artificiels). Les œufs se transformeront en larves lors de la mise en eau de ces gites par la pluie ou l’arrosage. Par ailleurs, les moustiques adultes se nourrissent et se reposent dans la végétation.

Avec la mondialisation des échanges commerciaux et le réchauffement climatique, Ae. albopictus notamment, communément appelé « moustique tigre » originaire d’Asie du Sud Est, s’est propagé en Europe ces dernières décennies et a su « s’acclimater » à nos latitudes : par la mise en hibernation des œufs l’hiver, par exemple – ce que l’on appelle la diapause.

Le risque épidémiologique grandissant, le Ministère français de la santé a souhaité financer le développement d’un démonstrateur de cartographie prédictive des densités de populations d’Aedes vecteurs (Ae. albopictus et Ae. aegypti) à une échelle spatiale adaptée à l’organisation des actions de surveillance et de contrôle à partir de données entomologiques locales, météorologiques et de télédétection à haute et très haute résolution spatiale pour déterminer l’occupation des sols (trame verte, type d'urbanisation). Les cartes produites par l’outil permettent de cibler en priorité les lieux où un risque d'abondance de moustiques est très élevé, afin d'orienter les actions de mobilisation sociale de lutte anti-vectorielle et d'ajuster les actions des équipes terrain aux quartiers à risque. Les prédictions issues d’ARBOCARTO peuvent être intégrées au serveur national du Ministère de la santé pour être croisées avec les données épidémiologiques et entomologiques de terrain.

Le projet ARBOCARTO-V1 (2018-2019) s’est inscrit dans la convention-cadre de coopération signée entre la Direction Générale de la Santé (DGS), le service de santé des armées et le Centre national d’études spatiales (CNES). Le démonstrateur ARBOCARTO-V1 a été développé par un Consortium réunissant l’entente interdépartementale pour la démoustication (EID) Rhône-Alpes, l’EID-Atlantique, l’EID-Méditerranée, les Agences Régionales de Santé (ARS) Nouvelle Aquitaine, Auvergne Rhône-Alpes, Occitanie et Martinique, la collectivité territoriale de Martinique, le CIRAD, l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et Marie Demarchi, profession libérale basée à la Maison de la Télédétection. ARBOCARTO fait suite à de nombreux travaux de recherche menés par le Cirad notamment, et aux outils opérationnels développés dans le cadre du projet Life + « Télédétection et anticipation » entre 2009 et 2013 pour l’Eid Méditerranée et le projet Alborun développé pour l’Agence Régionale de Santé de la Réunion.

ARBOCARTO est une application évolutive et paramétrable simplement. ARBOCARTO-V1 propose déjà une interface simple, et des outils d’accompagnement (manuel utilisateur, kit de formation (constitué de jeux de données test et supports de formation : présentation du projet et des concepts + support de travaux pratiques). Il fonctionne sur des postes bureautiques avec comme seule contrainte logicielle, l’installation préalable de JAVA 8. 

L’outil est diffusé à l’ensemble des agences régionales de la santé (France métropolitaine et Outre-mer) qui le demandent à partir de 2020.

Par les adaptations prévues avec ARBOCARTO-V2, l’utilisation de l’outil pourra être réalisée quels que soient les contextes géographiques pour les deux espèces, Ae. aegypti, et Ae. albopictus, diapausant ou non.

L’outil nécessite en entrée des données météorologiques quotidiennes et des informations environnementales, dont la mise à jour assure la pertinence de la localisation des prédictions de présence du moustique. L’autre volet du projet SCO ARBOCARTO-V2 vise à fournir toutes les clés à des non spécialistes de la géomatique et de la télédétection, pour leur permettre de passer des marchés et sélectionner les offres les plus adaptées pour la création de ces données environnementales.

ARBOCARTO

TERRITOIRES D'EXPÉRIMENTATION

ARBOCARTO V2 pourra être utilisé par les acteurs de la santé sur tous les territoires déjà colonisés par les moustiques Ae. albopictus et Ae. aegypti  en France métropolitaine et régions d’outre-mer. Les tests concernant la production de mise à jour partielle de données environnementales et comparaison des modélisations produites à partir de divers jeux de données, seront concentrés sur

  • Montpellier et sa région
  • La Réunion
  • Martinique

DONNÉES

Satellite

  • SPOT6/7
  • Sentinel-2

Autres

  • Données d’occupation du sol : Urban Atlas, occupations du sol produites par le CES OSO, l’IGN (OCS GE)
  • Open data : OpenStreetMap
  • Découpage IRIS (INSEE – IGN)
  • Données météorologiques : pluies et températures quotidiennes (Météo-France)

RÉSULTATS - PRODUITS FINAUX

Les livrables concernent :

  • d’une part directement l’application ARBOCARTO, nouvelle version V2 : optimisation de certaines fonctionnalités, amélioration de l’ergonomie des fenêtres de paramétrages et intégration de nouveaux scénarii de lutte anti-vectorielle +  mise à jour des outils d’accompagnement (manuel utilisateur etc)
  • d’autre part la rédaction d’un guide pour les acteurs de santé concernant la passation de marché lors de la création ou la mise à jour de données environnementales issues d’images satellitaires.

Contact

En cochant cette case, je reconnais avoir pris connaissance et accepte les Mentions légales.