Fermer

ClimHealth Yangon

Le projet ClimHealth vise à intégrer l’information climatique et environnementale issue des satellites dans les systèmes de surveillance sanitaire pour développer l’alerte précoce et guider le contrôle des maladies. Après le développement d’un prototype sur la leptospirose au Myanmar, ClimHealth produira un module pour le système d’information DHIS2, très largement utilisé dans le monde.

PRÉSENTATION

Quels que soient les pays, les organismes de santé cherchent à améliorer la surveillance sanitaire pour mieux contrôler et atténuer l’impact des maladies, et par conséquent réduire leur coût social et économique. Les maladies saisonnières et/ou environnementales sont principalement les maladies infectieuses, certaines à transmission vectorielle comme le paludisme, la dengue, le chikungunya (transmises par des moustiques) et d’autres fortement liées aux milieux comme la leptospirose, pour citer celles qui ont des impacts sanitaires majeurs. Pour celles-ci, surveiller les dynamiques environnementales et climatiques peut aider à prédire leurs dynamiques dans l’espace et le temps.

Depuis quelques années, les systèmes de santé améliorent la remontée des informations épidémiologiques et leur suivi par l’intégration dans des systèmes d’information sanitaire. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a ainsi soutenu l’utilisation du DHIS2 (Digital Health Information System), aujourd’hui déployé dans plus de 100 pays. Malgré une demande croissante des services de santé, ces systèmes n’intègrent pas de données climatiques et environnementales en tant que facteurs de prédiction des dynamiques sanitaires. Il est donc nécessaire de mettre à disposition de manière opérationnelle la connaissance issue de l’observation spatiale du climat et de l’environnement à des fins de surveillance sanitaire.

Le projet ClimHealth (Surveillance du climat et de l'environnement pour l'alerte sanitaire précoce) vise à développer un module opérationnel du DHIS2 pour intégrer des données environnementales et climatiques (téléchargement, traitement, visualisation, relations avec les données épidémiologiques). Cet outil mettra facilement à disposition de l’information issue de ces données, sans nécessiter de connaissances en acquisition et traitement d’images. Il contribuera à la détection de signaux pour l’alerte sanitaire précoce.

TERRITOIRE D'EXPÉRIMENTATION

Yangon, Myanmar

DONNÉES

Satellite

Autres

  • Données épidémiologiques :
    • Pour l’année 1, le projet s’appuie sur les données épidémiologiques de la leptospirose à Yangon, au Myanmar, issues du projet ECOMORE II. Ce projet, financé par l’Agence Française pour le Développement, est une collaboration entre le National Health Laboratory (NHL) au Myanmar, l’Institut Pasteur du Cambodge et l’IRD, partenaires du projet ClimHealth.
    • Pour l’année 2, le projet se basera sur les jeux de données tests proposés pour le DHIS2.
  • Open-data : OpenStreetMap

RÉSULTATS - PRODUITS FINAUX

Le projet ClimHealth produira un module d’intégration de données climatiques et environnementales pour le système d’information sanitaire DHIS2. Cette app permettra le téléchargement des données, leur traitement pour la création de séries temporelles, l’intégration à la base de données DHIS2, la recherche et la visualisation de relations entre les données épidémiologiques et environnementales.

Livrables :

  • ClimHealth app version bêta pour DHIS2, appliquée à la leptospirose au Myanmar : Lepto Yangon
  • ClimHealth app pour DHIS2
  • Atelier de restitution (2 jours) pour la prise en main de l’application

LES ACTUS DU PROJET

04/05/2021 : ClimHealth étape 1 : le démonstrateur est en ligne

Contact

En cochant cette case, je reconnais avoir pris connaissance et accepte les Mentions légales.