Fermer

ORION

Le projet ORION vise à rendre disponible des indicateurs issus d’images satellites aux gestionnaires de la biodiversité, au sein d’un territoire emblématique de montagne : la vallée de Chamonix. Images Sentinel-2, relevés botaniques et pièges photo seront croisés afin d’évaluer les conséquences de l’expansion des arbustes sur la diversité floristique et les grands herbivores de montagne.

PRÉSENTATION

Alors que la limite supérieure de la forêt est très étudiée et surveillée depuis de nombreuses années, la distribution des ligneux bas (ou landes) dans les Alpes est souvent mal prise en compte dans la cartographie et dans la gestion des milieux de montagne. Or les landes représentent aujourd’hui un habitat structurant et parfois dominant de la couverture végétale en montagne. Leur extension au détriment des prairies conduit à un certain nombre de « disservices écosystémiques », », c’est-à-dire dont les fonctions sont perçues comme négatives pour les écosystèmes et le bien-être humain. Le remplacement des prairies de montagne par des landes i) entraîne localement une baisse dans la diversité floristique, ii) réduit les ressources végétales disponibles pour les herbivores (sauvages et domestiques) et iii) modifie les paysages de montagne du point de vue du touriste et du randonneur. Ces dernières années dans les Alpes, on observe une forte expansion des landes, qui a été favorisée à la fois par le réchauffement climatique induisant une réduction de la durée d’enneigement, mais également par l’abandon du pastoralisme en faveur du tourisme.

Le massif du Mont-Blanc est un site emblématique des effets du changement climatique dans les Alpes. Au même titre que la fonte des glaciers et du permafrost en haute montagne, l’érosion de la biodiversité constitue une conséquence critique du réchauffement climatique à surveiller du point de vue de la gestion territoriale et de la conservation.

La mise en service du satellite Sentinel-2 offre aux scientifiques et aux gestionnaires du territoire la possibilité d’améliorer les suivis spatio-temporels des milieux de montagne, grâce à une meilleure résolution spectrale, spatiale et temporelle. Les relevés botaniques réalisés sur le terrain permettent d’apprécier les conséquences de l’expansion des landes sur la diversité floristique, notamment celle des prairies. Autrement difficile à observer, les « pièges photo » rendent possible l’observation de la faune sauvage et sa fréquentation des habitats de montagne.

Le projet ORION (biOdiveRsity Impacts of shrub expaNsion) consiste à fournir des services opérationnels aux décideurs pour les aider à gérer l’expansion des landes sur leur territoire. Nous proposons une approche multi-trophique qui vise à appréhender les conséquences de la fermeture des prairies sur la diversité floristique et sur l’utilisation des habitats par les grands herbivores sauvages (principalement cerf, chevreuil et chamois).

Zone d'étude et contexte du projet ORION

© CREA Mont-Blanc 

TERRITOIRE D'EXPÉRIMENTATION

La Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc, France 

DONNÉES 

Satellite

Sentinel-2A et -2B

Autres

  • Relevés botaniques (phyto-sociologiques) de terrain
  • Images prises par piège photo
  • MNT à haute résolution

RÉSULTATS - PRODUITS FINAUX

  • Cartographie à haute résolution (10m) et réplicable de la distribution des habitats (forêt, lande, prairie, rocher et sol nu) réalisée à partir d’images du satellite Sentinel-2 et validée par des observations au sol
  • Indicateur de diversité floristique en fonction de la couverture de la lande à partir des relevés botaniques
  • Indicateur de la fréquentation des grands herbivores en fonction de l'habitat à partir des caméras traps
  • Cartographie des zones à enjeux sur le territoire de la CCVCMB (identification des prairies vulnérables et susceptibles d'être colonisée par la lande)
  • Mise à disposition des indicateurs et des données associées aux gestionnaires, sous forme de données SIG et de portail de data visualisation sur le site de l'Atlas du Mont-Blanc.

Contact

En cochant cette case, je reconnais avoir pris connaissance et accepte les Mentions légales.