Fermer

SCO Chine

Créé par l’Agence spatiale chinoise (CNSA, China National Space Administration), Le SCO Chine est la branche chinoise de l'initiative internationale.

DÉCLARATION

Le 17 juin 2019, le Vice-Administrateur de la CNSA, M. Yanhua WU, a signé la Déclaration d'intérêt pour la création d'un Observatoire spatial du climat à Paris avec les représentants de 22 agences spatiales, du PNUD et de l'UNOOSA.

Les représentants de la CNSA ont activement participé aux deuxième, troisième et quatrième réunions du comité de pilotage.

La CNSA a accueilli la cinquième réunion du comité directeur du SCO le 29 janvier 2021. À cette occasion, M. Kejian ZHANG, administrateur de la CNSA, a abordé l'objectif de développement vert désigné par le Président Xi pour réduire les émissions de CO2 en 2030 et atteindre la neutralité carbone en 2060, et il a passé en revue le processus d'établissement du SCO dans sa déclaration. Il a ensuite indiqué que la Chine avait lancé trois séries de satellites, notamment météorologiques, océaniques et terrestres, largement utilisées pour la surveillance météorologique, la protection de l'environnement, la prévention des catastrophes, etc. La discussion avec le CNES sur les satellites du cycle de l'eau est en cours. Il a enfin évoqué la labellisation des projets et la préparation de la Charte Internationale du SCO.

Le bureau chinois du SCO a rejoint le groupe de rédaction de la Charte et se tient prêt à travailler avec ses collègues internationaux du CNES et de l'UNOOSA sur la préparation de la Charte.

OBJECTIFS DU SCO CHINE

Le bureau du SCO Chine met en place le cadre, le réseau et le mode de travail du SCO en Chine, dont la mise en œuvre de projets selon la démarche et les recommandations du SCO International. Le bureau veillera au respect des objectifs du SCO et des critères des projets. Il coordonnera la CNSA, le Système chinois d'observation de la Terre à haute résolution EOSDC (Earth Observation System and Data Center), l’Institut de recherche sur l'information aérospatiale AIRCAS (Aerospace Information Research Institute Chinese Academy of Sciences), l'Université de Tsinghua et d'autres universités et instituts de recherche en Chine afin d'encourager la communauté scientifique à présenter des outils et des services opérationnels permettant d'atténuer l'impact du changement climatique et de s'y adapter.

Il favorisera également l'application des données provenant des satellites chinois.

Contact

En cochant cette case, je reconnais avoir pris connaissance et accepte les Mentions légales.