Fermer

27 juin 2022 : 3 ans et une Charte fondatrice

Publié le 30/08/2022
L’union fait la force, ce dont le SCO fait la démonstration depuis juin 2019. Le 27 juin 2022 à la Cité de l’Espace à Toulouse, plusieurs membres se sont réunis, certains en distanciel, pour saluer cet anniversaire avec, non pas 3, mais 29 bougies : les 29 premières signatures de la Charte fondatrice.

3 ans d’existence

Décidé lors du One Planet Summit en 2017 et né en juin 2019, le Space for Climate Observatory a couvert un chemin considérable en trois ans. Certains de ses membres ont pu se rendre à la Cité de l’Espace le 27 juin 2022 pour saluer les fruits de leur remarquable démarche de best effort. Car le SCO accompagne déjà le développement de 58 projets sur tout le globe, autour desquels il anime un réseau collaboratif réunissant les acteurs publics et privés, la recherche et les associations. Il a régulièrement accueilli de nouvelles agences, mis en œuvre de nombreux événements et partenariats à l’occasion des grands rendez-vous internationaux pour le climat. Et « ce n’est qu’un début », comme le souligne Lionel Suchet, Directeur général délégué du CNES, qui a ouvert la séance.

Une Charte fondatrice

Le SCO possède désormais sa Charte fondatrice, élaborée par tous ses membres sous la coordination du Bureau des affaires spatiales des Nations Unies (UNOOSA). Celle-ci définit clairement le champ d’action, les activités et la gouvernance du SCO. Elle ouvre notamment son adhésion à toute entité publique ou privée engagée à agir pour le climat et prête à s’investir d’une façon ou d’une autre dans le cadre du SCO.

Déjà ratifiée par 29 membres, la Charte recueillera de nombreuses autres signatures d’ici à son entrée en vigueur le 1er septembre 2022. En effet, devenant le document de référence, celle-ci nécessite une nouvelle signature de la part des membres désireux de poursuivre leur engagement.

4 témoignages et 7 signatures en direct

Au cours de cet événement anniversaire, plusieurs membres ont formulé leurs convictions en le SCO : « ce que fait le SCO est crédible », « il comble un fossé », « je vois une grande coopération avec le SCO, pour agir à la fois globalement et localement ».

Sont intervenus David Sadoulet, Secrétaire Général du One Planet Summit, Maurice Borgeaud, Directeur science, applications et activités climatiques de l’Agence Spatiale Européenne, Niklas Hedman, Directeur par intérim de l’UNOOSA, et Shereen Zorba, Cheffe du secrétariat du forum des Nations Unies Science-Policy-Business sur l’environnement.

Pour clore la séquence, Maurice Borgeaud (ESA) et Niklas Hedman (UNOOSA) ont été conviées à signer la Charte en personne, tout comme les représentants de cinq agences françaises membres du SCO France (AFD, Cerema, CNRS, INRAE, ONF).

Arbre Projet emblématique de l’initiative, labellisé en 2021, la plateforme TropiSCO de suivi en temps réel de la déforestation tropicale était rendue publique sur Internet ce même 27 juin 2022 ! Regardez la vidéo diffusée en séance ou allez directement sur https://www.tropisco.org.