Fermer

ECLAT Lac Tchad

L’objectif du projet ECLAT est de fournir des outils automatisés d’aide à la décision à partir d’imagerie d’observation spatiale pour observer, évaluer et prédire des impacts de l’Evolution Climatique dans la région du Lac Tchad. Les indicateurs seront focalisés sur les milieux naturels et urbains, mis en relation avec la dynamique des ressources en eau du lac Tchad et des données socio-économique

PRÉSENTATION

La région du Lac Tchad a été sélectionnée dans le projet Earth Observation for Sustainable Development (EO4SD​) de l’ESA sur la thématique FCS « Fragilité, Conflits et Sécurité » comme une des quatre régions prioritaires au monde pour l’aide aux zones fragiles après consultation d’organismes comme la Banque Mondiale et l’UNDP. Le changement climatique est un des principaux facteurs de la fragilité, des conflits et de la violence endémique (par exemple implantation de Boko Haram) rencontrés dans la région. Les variations extrêmes de température, et des précipitations, ainsi que la fréquence des inondations et des épisodes de sécheresse devraient augmenter dans les quatre pays bordant le lac Tchad pour les années à venir. Ces événements affectent gravement la sécurité alimentaire, entraînent des déplacements de population et la croissance du nombre de camps de réfugiés, augmentant toujours plus le risque de conflits et de situations de violence.

Grace à une approche multi-capteur satellite, le projet ECLAT vise à évaluer l’évolution du bassin sous 4 thématiques :

  • suivi du milieu naturel
  • suivi de l’utilisation du sol et couverture agricole
  • évolution de zones urbaines/camps de réfugiés
  • gestion des ressources en eau et en particulier surveillance du lac

Parmi ces thématiques, une sélection sera réalisée pour la mise en place d’un service opérationnel d’alerte précoce.

Un planning de réalisation d’ECLAT est proposé pour intégration avec le projet EO4SD. Grâce à des échanges avec le programme GMES Africa, l’Union Africaine et le Centre de Suivi Ecologique (CSE) de Dakar sont devenus parties prenantes du projet qui, en retour à leurs besoins, intègre un suivi des zones humides.

Dynamique de l’évolution de l’occupation des sols autour de lac Tchad à partir des données ESA Land Cover CCI

Figure 1. Dynamique de l’évolution de l’occupation des sols autour de lac Tchad à partir des données ESA Land Cover CCI

TERRITOIRE(S) D'EXPÉRIMENTATION

  • Zone lac Tchad impliquant 4 pays :
    • Cameroun
    • Niger
    • Nigeria
    • Tchad
  • Zones humides :
    • Reserve Naturelle Communautaire de Tocc Tocc au Sénégal
    • Parc national du W du Niger

DONNÉES

Satellite

  • Sentinel-1, -2, -3
  • Landsat
  • Jason
  • Pléiades
  • WorldView
  • autres données haute résolution en accès libre sur la région

Autres

L’utilisation de données in situ disponible à travers les sources de données ouvertes et de celles qui pourront être mises à disposition par les utilisateurs sera maximisée pour la calibration et la validation des produits géospatiaux générés.

Il est à noter que le projet EO4SD FCS associé dispose d’une plateforme type DataCube aux standards actuels (interface web, Jupyter notebook, OpenAPI, …)

RÉSULTATS - PRODUITS FINAUX

  • Indicateurs d’occupation du sol dont seront extraits des indicateurs socio-économiques
  • Suivi de la ressource en eau du lac Tchad
  • Suivi de zones humides

LES ACTUS DU PROJET

06/08/2021 : ECLAT : Evolution Climatique dans la région du LAc Tchad

Contact

En cochant cette case, je reconnais avoir pris connaissance et accepte les Mentions légales.