Fermer

Eo4MountainPastoralism

Comment le changement climatique affecte-t-il les zones humides d’altitude et comment y influence-t-il les pratiques agro-pastorales ? Ce projet a pour objectif de proposer des indicateurs statistiques avancés pour documenter l’évolution de ces zones à partir de données Sentinel, avec l’originalité de corréler des indicateurs physiques aux services écosystémiques attendus.

PRÉSENTATION

Les milieux humides d'altitude (> 1500 m) sont une richesse des territoires de montagne et un patrimoine naturel du Parc National du Mercantour (PNM). Principalement situés dans les alpages exploités par le pastoralisme, cette activité peut dégrader les zones humides, leur biodiversité et leurs fonctions de services écosystémiques, ainsi que les lacs d'altitude de faible profondeur du fait de la pollution engendrée par les déjections et le piétinement.

Dans le contexte de changement climatique, ces milieux particulièrement sensibles seront les premiers impactés par la sécheresse estivale, raison pour laquelle le PNM a construit un plan de restauration et de suivi pour l'ensemble des zones humides situées dans les alpages. Les objectifs du plan visent en particulier à 1) disposer d’un tableau de bord dédié qui mette en relation toutes les données et permette de visualiser l'état des zones humides et d'en mesurer les évolutions spatiales et temporelles, 2) proposer un suivi de l'état de conservation de ces milieux, tout particulièrement en termes de biodiversité, et 3) mettre en œuvre des actions de gestion raisonnée en concertation avec les éleveurs, les bergers et les autres usagers. Pour ces trois actions, le PNM utilise des réseaux d’observation au sol qui, pour un suivi systématique, doivent être couplés avec des observations satellitaires répétées et à haute résolution.

L’objectif du projet SCO est de générer des produits permettant une description fine de ces milieux tous les 15 jours (en période non hivernale, de mars à novembre) et à haute résolution (pixel agrégé de 30 x 30 m) à l’échelle de tout le territoire (685 km2). L’unité de base d’analyse est les zones humides (et alpages) de surface inférieure à 1000 m2 (correspondant à une surface totale d’environ 100 km2 sur le territoire).

Le portfolio de produits consistera en un ensemble d’attributs et d’indicateurs environnementaux/éco-hydrologiques quantitatifs permettant 1) de documenter l’évolution spatio-temporelle des zones humides et de leurs propriétés, et 2) de proposer des outils de support à la décision sur les pratiques de gestion à court-terme (relocalisation d’alpage en conditions de stress hydrique ou de perte de biomasse par exemple) et à long-terme (établissement de relations entre le forçage climatique et les propriétés des zones humides, suivi de la (re-)colonisation d’espèces).

Concept Eo4MountainPastoralism

Concept du projet Eo4Mountain-Pastoralism adapté aux zones humides et leurs services écosystémiques sur le territoire du Parc National du Mercantour. © EOST/A2S – PNM, 2021

TERRITOIRE D'EXPÉRIMENTATION

France, Parc National du Mercantour (Alpes-Maritimes et Alpes-de-Haute-Provence)

DONNÉES

Satellite

  • Sentinel-1
  • Sentinel-2
  • SPOT 7
  • Pléiades

Autres 

  • Réseau d’observation sol du PNM

RÉSULTATS - PRODUITS FINAUX

Le bouquet de produits et services suivants est priorisé pour une première phase de développement des méthodes :

  1. La production de cubes d’attributs spectraux et morphologiques harmonisés et fusionnés à l’échelle du territoire à partir de séries temporelles de données des satellites Sentinel-1 et -2, complétées par trois acquisitions THR Spot 6/7 annuelles (mai / juillet / septembre).
  2. La création et la production d’indicateurs environnementaux/éco-hydrologiques permettant d’établir un lien avec les services écosystémiques des zones humides (indicateur d’humidité, indicateur de biodiversité, indicateur de biomasse, etc), en lien avec des relevés et observations in-situ.
  3. L’intégration des indicateurs dans une interface de visualisation cartographique interopérable avec le système d’information du PNM, et la fourniture d’une boîte à outils (méthodologies, codes open-source) pour la communauté utilisatrice, ainsi que des services de production d’information en ligne et à la demande.
  4. La valorisation des produits avec la rédaction de fiches d’interprétation des indicateurs et l’organisation de formations pour l’utilisation des produits et services par les acteurs du territoire.

Contact

En cochant cette case, je reconnais avoir pris connaissance et accepte les Mentions légales.