Fermer

CIMOPOLEE

Les conséquences du changement climatique sont mesurables dès aujourd’hui sur les cyclones tropicaux dont la puissance et l’aire d’influence s’accroissent avec la température des océans. Le projet Cimopolée vise à mieux quantifier et suivre les impacts de ces événements dans le sud-ouest de l’océan Indien au travers de traitements opérationnels basés sur les données des satellites Sentinel-1 et 2.

Cartographie de l’IMpact des catastrOphes naturelles POur l’adaptation et La rÉsiliEnce des territoires malgaches 

Présentation

Fournir rapidement des informations qualitatives et quantitatives sur l’impact des cyclones et suivre la résilience des zones touchées dans le temps sont deux enjeux centraux pour les services de gestion des urgences, les organismes décideurs chargés de l’aménagement des territoires et pour les chercheurs qui étudient ces phénomènes. Les données satellites d’Observation de la Terre, disponibles aujourd’hui à grande échelle et en temps quasi réel, sont de précieuses alliées pour répondre à ces besoins.

Les différentes études montrent que, dans l’océan Indien, le changement climatique provoque une amplification des événements climatiques extrêmes (cyclones, incendies, inondations). Les scientifiques établissent un lien particulier avec le réchauffement climatique dans cette région du monde car l'océan Indien se réchauffe plus vite que l'Atlantique ou le Pacifique. Dans ce contexte, l’île de Madagascar est particulièrement vulnérable à ces changements de par sa position géographique qui s’étend sur 15 degrés en latitude. Mieux évaluer l’étendue des zones affectées, mieux caractériser les dégâts et la résilience du territoire dans le temps sont donc des enjeux majeurs pour cette île, régulièrement sur la trajectoire des événements cycloniques. Grâce à leur forte répétitivité temporelle et à leur large emprise spatiale, les images satellites à haute et très haute résolutions spatiales permettent d’aider à atteindre ces objectifs.

Le potentiel satellitaire

Pour avancer sur ces enjeux, l’UMR Espace-Dev a développé ces 5 dernières années des outils et des chaînes de traitement automatisées autour des données Sentinel-1 et 2. Ces outils ont été initiés entre 2018 et 2021, au travers du projet Interreg ReNovRisk-Impact. Consacré à l’évaluation économique de l’impact des cyclones sur Madagascar et La Réunion, ce projet a montré, au travers de plusieurs cas d’étude, le potentiel de tels outils et des images satellites Sentinel pour réaliser un état des lieux et un suivi de l’impact des risques naturels (inondations notamment) avec une information régulière à une échelle spatiale fine.

Le projet Cimopolée vient s’appuyer sur ces développements d’ores et déjà fonctionnels pour mettre en place un outil en ligne opérationnel qui intégrera des données sur l’ampleur de catastrophes naturelles majeures à partir d’images satellite Sentinel-1 et 2. Ce projet se veut résolument initiateur d’une mise en place d’un outil pérenne pour les gestionnaires du risque à Madagascar et les scientifiques qui suivent l’impact de ces événements. L’objectif est de proposer un outil simple d’utilisation, ouvert à une large communauté d’utilisateurs.

Tuiles S2 Madagascar

Emprises des tuiles (décomposition d’images en dalles carrées) Sentinel-2 couvrant la zone d’application de l’outil Cimopolée. © Digital Earth Africa, Sentinel-2 ESA

Consortium projet

Le projet est porté et coordonné par l’UMR Espace-Dev depuis la station SEAS-OI à La Réunion. Il implique des membres de l’Université de la Réunion et de l’IRD basés à La Réunion, à Montpellier, à Madagascar et au Cambodge.

Les parties prenantes du projet à Madagascar sont l’Institut et Observatoire de Géophysique d’Antananarivo (IOGA) et l’Institut des Sciences et Technologie (IST) pour le volet scientifique, ainsi que le Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC) pour la partie opérationnelle. Cimopolée se veut résolument participatif et les partenaires seront fortement impliqués dans la conception et l’utilisation aval de l’outil.

Territoires d’expérimentation

  1. Madagascar
  2. La Réunion

Données

Satellite

  • Copernicus Sentinel-1 
  • Copernicus Sentinel-2

Autres

  • Opendata : OpenStreetMap

Résultats – Produits finaux

  • Application Cimopolée pour la cartographie et le suivi de l’impact des cyclones, sous la forme d’un service web cartographique interactif (cartes de synthèse, tableaux de bord) ; 
  • Guide d’utilisation pour les acteurs de la gestion du risque à Madagascar.

Projets liés

Références

  • Denis, G., de Boissezon, H., Hosford, S., Pasco, X., Montfort, B., & Ranera, F. (2016). The evolution of Earth Observation satellites in Europe and its impact on the performance of emergency response services. Acta Astronautica, 127, 619-633.
  • Alexandre, C., Johary, R., Catry, T., Mouquet, P., Révillion, C., Rakotondraompiana, S., & Pennober, G. (2020). A sentinel-1 based processing chain for detection of cyclonic flood impacts. Remote Sensing, 12(2), 252.
  • Mouquet, P., Alexandre, C., Rasolomamonjy, J., Johary, R., Catry, T., Révillion, C., ... & Pennober, G. (2020). Sentinel-1 and Sentinel-2 Time Series Processing Chains for Cyclone Impact Monitoring in South West Indian Ocean. International Archives of the Photogrammetry, Remote Sensing and Spatial Information Sciences, 43, 1593-1599.

Contact

En cochant cette case, je reconnais avoir pris connaissance et accepte les Mentions légales.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.